La Table de concertation régionale est un mécanisme de gouvernance qui regroupe en concertation les acteurs concernés par la gestion, la protection et la mise en valeur des ressources hydriques du territoire. La TCR a comme mandat d’élaborer et d’adopter le PGIR et d’en assurer la mise en œuvre. Elle tient également un Forum annuel permettant de présenter l’état d’avancement des travaux et de les faire entériner auprès des acteurs de l’eau et de la population.

La TCR des Îles a officiellement été créée le 25 septembre 2015. Par son expertise en concertation environnementale, c’est le Comité ZIP qui a été désigné par la Communauté maritime comme mandataire de cette démarche, dans le cadre de la gestion intégrée du Saint-Laurent. La TCR a procédé début 2021 à une révision de ses règles de fonctionnement, pour garantir son dynamisme et  de s’assurer d’une représentation au plus près des réalités et des intérêts de tous les acteurs de l’eau. Ces règles ont été adoptés par les membres décisionnels de la TCR le 4 février 2021, et sont donc entrées en vigueur, en attente de l’approbation du MELCC. L’organe décisionnel de la TCR porte désormais le nom de Conseil de l’eau de la TCR. Il est composé de quinze sièges décisionnels (avec l’ajout d’un siège Recherche & Innovation) et d’un siège non votant (occupé par le mandataire), tous issus de différents secteurs en lien avec l’eau, douce et salée, afin d’assurer une représentativité juste et équilibrée des acteurs de l’eau du territoire.

Consultez les règles de fonctionnement de la TCR.

NOTRE MANDAT

En complément avec les activités/démarches de concertation déjà réalisées sur le territoire, la TCR vise à rassembler et mettre en relation les acteurs de l’eau concernés par la GISL afin de :

  • dégager une vision partagée des enjeux afin d’harmoniser les actions à mettre en place pour une meilleure gestion de la ressource et des écosystèmes
  • favoriser la poursuite ou la consolidation des activités de concertation autour des enjeux liés spécifiquement à l’eau (douce et salée) pour la zone de GISL des Îles-de-la-Madeleine
  • élaborer, mettre en œuvre et assurer le suivi d’un Plan de gestion intégrée régional (PGIR), à partir des informations disponibles, qui soit représentatif des préoccupations et des priorités d’actions des acteurs du milieu
  • informer et sensibiliser l’ensemble des acteurs liés au Saint-Laurent, mais également la population madelinienne, au sujet de la GISL et de l’avancement des travaux de la TCR

LES PRINCIPES QUI NOUS GUIDENT

  • la TCR vise l’atteinte de résultats concrets se traduisant par une meilleure utilisation et protection des ressources en eau sur son territoire
  • la TCR est une structure de concertation autonome dans son fonctionnement, apolitique et non-partisane
  • la TCR doit rechercher une représentation juste et équilibrée des milieux «municipal», «économie» et «communautaire, environnement, recherche et usagers »
  • la TCR recherche une neutralité totale par rapport aux divers secteurs impliqués

COMPOSITION DU CONSEIL DE L’EAU DE LA TCR

COMPOSITION ACTUELLE

Découvrez quels sont les membres décisionnels qui siègent au Conseil de l’eau de la TCR en date du 4 mars 2021 (pdf).

CADRE DE RÉFÉRENCE

Un cadre de référence détermine les orientations et les lignes directrices qui doivent guider chacune des TCR dans le déploiement de la GISL sur leur territoire.

ORGANIGRAMME DE LA TCR

RESSOURCES

Des membres de soutien, principalement des représentants politiques, des groupes de recherches, des partenaires locaux, des organismes gouvernementaux et paragouvernementaux, des chercheurs et universitaires sont aussi appelés à collaborer aux travaux de la TCR (sans pour autant détenir un droit de vote). La consultation des expertises locales est un facteur majeur de succès pour le Plan de Gestion Intégrée Régional.